3 conseils pour bien négocier un achat sur une brocante



negociations-brocante

Le marchandage est inévitable lorsque vous achetez des articles pendant une brocante, un vide-grenier ou un vide-dressing. Tous les chineurs aguerris ont développé leurs propres techniques pour faire baisser les prix des articles à acheter et économiser quelques euros qui pourront servir à acheter d’autres objets. La négociation et le marchandage s’apprennent. Tout le monde peut devenir un très bon marchandeur à condition de suivre les 3 conseils suivants.

Identifiez les prix à négocier

Tous les prix ne se négocient pas forcément. En effet, les vêtements, les livres ou les bibelots d’un euro ou deux euros ne se discutent plus si vous achetez un seul exemplaire. En revanche, à partir de 5 €, vous pouvez très bien demander quelques euros de rabais de la part de votre vendeur.

Achetez en lot

Si plusieurs objets vous intéressent sur le même stand, c’est l’occasion rêvée d’acheter en lot. L’achat en lot est en effet très avantageux. Par exemple, si vous comptez acheter dix vêtements d’un euro pièce, vous pourriez demander 6 ou 7 euros pour tout le lot. Cette baisse ne sera pourtant pas possible si vous les achetiez un par un. Vous pourriez demander des baisses encore plus importantes pour les articles qui coûtent beaucoup plus cher que vous achetez en lot.

Jouez sur la concurrence

Il est toujours plus avantageux de prospecter auprès de plusieurs vendeurs avant de commencer à marchander. Cela vous permettra d’utiliser les prix des concurrents comme argument pour faire baisser celui d’un vendeur.

24 2017 993 Consultation(s)