Quelles précautions prendre au niveau des paiements sur une brocante (chèque, carte bancaire, espèce…)



Brocante arnaque argent

Parce qu'on ne sait plus quoi acheter lorsque l'on est sur une brocante ou un vide grenier, parce qu'on a envie de faire le plein de petits bibelots, de jouets pour les enfants, de petits cadeaux pour la famille et les amis ... on fini par avoir un vrai budget brocante. Mais quelles sont les règles à respecter concernant le paiement des achats sur une brocante ou un vide grenier ? Y-a-t-il des risques ?

 

Tout d'abord pour les antiquités, il peut y avoir versement d'arrhes ou d'acomptes. Attention, ce n’est pas la même chose. Un acompte est un paiement partiel de l'objet, les arrhes concernent eux une promesse de vente.

Les moyens de paiements autorisés sur les brocantes et vide greniers vont dépendre à la fois des organisateurs et des vendeurs.

En général, les moyens de paiement suivant sont acceptés : liquide, chèque (parfois chèque certifié ou chèque de banque), carte bancaire. Les vendeurs particuliers eux en général n'acceptent que les paiements en liquide, parfois en chèque mais c'est plus rare.

 

 

Si vous versez des arrhes ou acomptes, exigez un reçu ! Le paiement en liquide est possible jusqu'à 3000€ pour un vendeur particulier, 700€ pour un vendeur professionnel. Et en dessous de ces montants, il n'y a aucune démarche à faire au niveau du fisc. Pour un paiement par carte bancaire, là aussi le vendeur doit vous remettre la facturette.

28 2015 1422 Consultation(s)