Pourquoi la pluie est le meilleur allié du chineur ?



Chiner sous la pluie

Les vides greniers sont l'occasion de faire des rencontres, mais aussi (et surtout !) des découvertes faciles et attrayantes pour le commun des mortels !

Néanmoins, un vrai chineur de profession ne supporte pas la foule et le soleil, car les meilleures occasions se retrouvent noyées sous un flux ininterrompu de curieux tous avides de découvertes et de bons plans.

Le vrai chineur ne se laisse pas avoir et préfère, soit arriver de bon matin pour éviter la concurrence, soit tard le soir pour profiter de la fatigue passagère des videurs de grenier qui ont dû supporter des touristes toute la journée !

 

Le vrai chineur ne se laisse pas avoir et préfère, soit arriver de bon matin pour éviter la concurrence, soit tard le soir pour profiter de la fatigue passagère des videurs de grenier qui ont dû supporter des touristes toute la journée ! cet allié, c'est la pluie !

Car une bonne pluie saisonnière décourage fortement le visiteur du "dimanche" qui souhaite profiter d'une balade bucolique avec toute sa petite famille, ainsi, le chineur invétéré aime la pluie qui écarte la foule de ses stands si convoités d'habitude.

De plus, la pluie rend les vendeurs maussades et permet de faire des affaires dignes de ce nom, les prix baissent facilement après une journée passée sous une pluie battante !

Les meilleures affaires sont donc à faire sous un ciel menaçant, les articles rares restent accessibles pour le chineur qui à l'œil !

15 Octobre 2015 719 Consultation(s)