Faut-il savoir bricoler pour être un bon chineur ?



Bricolage chineur

Avant d’aller faire un petit tour du côté d’une brocante ou d’une braderie, il faut un minimum de préparation et une fois arrivé, il faut avoir les bonnes techniques. En règle générale, on n’a pas besoin d’être un bricoleur pour être un bon chineur, toutefois, il faut connaître dès le départ les pièces qui pourrait servir, leurs formes et leurs références. Mais tout cela peut se noter sur un petit papier donc il suffira juste d’ouvrir l’œil et le bon. Pour avoir le choix, il vaut mieux partir de bon matin.  

 

Tout le monde peut s’essayer au bricolage, de toute façon, on ne nait pas bricoleur, on le devient. Le bricolage n’est pas très éloigné de la brocante et pour trouver la perle rare, il faut être un bon chineur. Lorsqu’on est encore amateur, il faut savoir se poser les bonnes questions comme « qu’est-ce qu’on recherche vraiment ». Un autre facteur important à prendre en compte est le budget que l’on a en main. En effet, selon les pièces que l’on cherche, les prix peuvent variés. Pour les conseils de base, il faut savoir que ce sont les particuliers qui vendent leurs affaires dans les vide-greniers mais dans les brocantes, il n’y a que des professionnels qui exposent. C’est donc dans ce dernier axe qu’il faudra se tourner si l’on recherche un objet spécifique et qu’on a les moyens. Les pièces qui y sont présentées sont de bonnes qualités mais il faut y mettre le prix. Bien évidemment, on pourra marchander, mais toujours dans la limite du raisonnable. 

17 Novembre 2015 765 Consultation(s)