Comment devenir vendeur ambulant ?



vendeur ambulant

Inspirés par les food trucks américains, les vendeurs ambulants sont de plus en plus nombreux en France. Comme ailleurs, les vendeurs ambulants français ne vendent plus uniquement de la nourriture. Brocantes, fleuristes, bibliothèques s’aménagent aujourd’hui dans les véhicules pour passer de quartier en quartier et de ville en ville. Vous voulez, vous aussi, rejoindre la famille des vendeurs ambulants ? Voici quelques conseils pour bien commencer.

1.     Soyez différent : s’ajouter à la liste déjà longue de restaurants ambulants ne vous aidera pas forcément à intégrer le marché. Trouvez des idées nouvelles pour surprendre le public et vous garantir une meilleure visibilité grâce à l’originalité. N’hésitez pas à innover et à oser vous différencier des autres acteurs présents sur le marché du commerce ambulant.

2.     Suivez les démarches administratives : elles sont assez nombreuses et complexes. En effet, pour éviter une concurrence déloyale avec les vendeurs sédentaires, le vendeur ambulant doit :

-       S’inscrire dans le registre du commerce

-       Retirer une carte de commerçant ambulant auprès de la CFE (centre des formalités des entreprises)

-       Se faire contrôler par les services sanitaires pour les vendeurs de produits alimentaires.

3.     Trouver les équipements nécessaires : certains prestataires proposent de transformer votre véhicule en un magasin ambulant. Vous pouvez aussi choisir d’acheter un véhicule et de l’aménager selon vos besoins en achetant le matériel nécessaire.

 

4.     Trouver le meilleur lieu pour vendre : primordiale, cette étape garantit la pérennité de votre business. Le lieu idéal doit être choisi en fonction des produits que vous vendez et de la fréquentation du site.

11 2016 1096 Consultation(s)