10 expressions pour négocier dans les brocantes



lexique-brocante

Découvrez le lexique incontournable pour devenir un vrai brocanteur !

Vous êtes amateur de vide grenier et de brocante ? Pour bien négocier, il faut savoir utiliser le bon vocabulaire sur les brocantes ! Nous vous proposons donc aujourd'hui le jargon des brocanteurs. Découvrez la signification de dix expressions pour marchander comme un chef ! 

 

1/ Emplâtrer (se faire) : se faire avoir.

Moins on n'associera ce terme à votre personne lors d'une brocante, plus vous ferez des bonnes affaires ! Ou alors, il faudra se débarrasser de l'objet. Se faire déplâtrer renvoie vers le fait de se sortir d’une mauvaise affaire, se débarrasser d’un mauvais achat.

 

2/ Acheter au cul du camion : être le premier acheteur

LE meilleur moment pour faire de bonnes affaires, quand les brocanteurs déballent leurs marchandises. Mais la concurrence sera rude car la faune présente de bon matin à cet endroit est faite majoritairement de professionnels ! 

 

3/ Orphelin : un objet seul, habituellement vendu par paire

Une chaussure seule ? Vous l'aurez sans doute à un bon prix mais acheter un objet orphelin n'est pas forcément une bonne affaire...

 

4/ Un mouton à cinq pattes : objet exceptionnel

C'est l'objet impossible à trouver : bien rénové, pas cher et surtout très recherché ! Méfiez-vous cependant car un mouton à cinq pattes peut parfois être de la came chaude...

 

5/ La came chaude : marchandise volée

La came désigne la marchandise du brocanteur. Elle est chaude si douteuse, froide si elle ne l’est pas. De la grande came, c’est donc un objet de très grande qualité, pas de la camelote.

 

6/ Mettre en nourrice : placer un objet chez un confrère

Mettre en nourrice désigne le fait de placer une marchandise chez un autre broc, qui a plus de chance de la vendre.

 

7/ Drouille : marchandise ayant peu de valeur

Drouille est un synonyme de camelote c'est à dire une marchandise en mauvais état ou ayant très peu de valeurs. 

 

8/ Dans son jus : une marchandise telle quelle

Si un brocanteur emploie l'expression "dans son jus", il parle d'une marchandise qui est vendue telle qu’elle a été trouvée par le vendeur, sans la moindre retouche, réparation, pas de nettoyage.

 

9/ Le prix téléphoné : le prix correct

Si le prix de votre achat est téléphoné, vous ne vous êtes pas fait emplâtré ! A contrario, éviter d'acheter une marchandise truffée (se dit d'une marchandise indûment onéreuse).

 

10/ Velours : le bénéfice réalisé par le marchand

Si vous êtes vendeurs, cela vous permettra de faire de beaux bénéfices !


Vous connaissez d'autres expressions ? N'hésitez pas à le spartager en commentaires !  

09 2015 3526 Consultation(s)